Métiers, emplois et formations

FORMATION INITIALE

De nombreuses formations professionnels aux métiers du cheval dispensent des connaissances générales sur le cheval (hippologie, principales races équines, alimentation, soins et hygiène, maréchalerie, encadrement des randonnées, bourrelerie…) mais aussi un savoir-faire sur le terrain à travers des stages en situation professionnelle.

Les formations dans la filière équine sont de tous niveaux, allant du BEP CAP au BAC+6 (MESB).

Pour en savoir plus, consultez le schéma des formations sur le site d’Equiressources, mais aussi le Guide des métiers et des formations, publié également par Equiressources.

Les établissements formant aux métiers du cheval en Bretagne :

 

METIERS ET EMPLOIS

 

La filière équine représente près de 77 000 emplois en France.

 

62% des emplois de la filière sont en contact direct avec le cheval (moniteur, palefrenier, éleveur, vétérinaire, …). Les emplois indirects, c’est-à-dire sans contact avec les équidés (formation, recherche, équipement, transport…) représentent, eux, 38% de l’emploi équin.

Plus de 100 métiers ont été recensés dans le secteur du cheval.

Cependant seuls 30 métiers composent l’essentiel du marché du travail et 6 totalisent près des ¾ de l’emploi : palefrenier soigneur, moniteur d’équitation, cavalier d’entraînement et dans une moindre mesure lad driver, cavalier soigneur et agent d’entretien.

Le turn-over (taux de changement de postes) est estimé à environ 30% par an, ce qui montre une forte mobilité sur le marché du travail. L’un des secteurs le plus concerné est celui des centres équestres car de nombreux poste, dans l’enseignement sont des postes saisonniers.

Source : la filière équine, métiers et formations – Onisep Basse-Normandie

 

L’Onisep de Bretagne a réalisé une animation interactive sur les métiers du cheval sur le site Nadoz (qui répertorie les formations et les métiers en Bretagne), qui regorge d’informations, non seulement sur les métiers, mais aussi sur les formations et le poids de la filière en Bretagne.

Plusieurs professionnels de la filière équine bretonne ont apporté leur témoignage, ce qui permet de bien rendre compte de la réalité des métiers au quotidien.

Un outil très intéressant et instructif à disposition des élèves de collèges et lycées.

Pour les professeurs principaux et les conseillers d’orientation, c’est également un outil pertinent pour échanger avec les élèves autour des métiers du cheval.

Chaque visiteur a également la possibilité de télécharger sur le site un guide de 6 pages, synthèse du contenu de l’animation.

Le site internet d’Equiressources est également une bonne source d’informations pour en savoir plus sur les formations et métiers de la filière équine.

Véritable pôle emploi de la filière équine, Equiressources a pour missions de :

  • Rapprocher l’offre et la demande d’emploi
  • Conseiller et orienter les jeunes et les adultes désireux de rejoindre la filière équine
  • Réaliser des études et des enquêtes sur le marché de l’emploi équin, l’évolution des métiers et des formations

www.equiressources.fr

 

Disponible sur le site :

Rapport national Emploi, métiers et formations dans la filière équine (2016)

 

L’emploi salarié dans les centres d’entraînement de chevaux de courses : la demande, les difficultés, l’adéquation formation/emploi (2017)

Le régime micro-entrepreneur dans la filière équine (2016)

Le statut « cadre » dans la filière équine – premiers élements de caractérisation (2016)

Le métier d’enseignant d’activités équestres sur le territoire Languedoc-Roussillon : adéquation emploi/formation (2016)

Assistant et responsable d’élevage : les besoins de la filière en cadres intermédiaires (2014)

Cavalier professionnel : emploi, métiers, formations (2014)

La traction animale en milieux agricole et forestier : enquête sur l’emploi et les formations (2014)

Palefrenier soigneur : un métier en mutation ? (2012)

 

Mentions légales